lundi 13 août 2018

La mission préparatoire est revenue de la cabane de Bourisp

Dans son berceau de brume, aussitôt qu'apparut l'Aurore aux doigts de roses (1), ...
notre Chef s'élança de son lit et accourut à travers la montagne vers le Rieumajou, repère des Dieux et des Touristes avançant en famille dans le chemin ombragé menant aux sommets ensoleillés. Bernard, notre Ulysse valléen, et deux de ses plus fidèles compagnons allaient à grandes enjambées s'assurer que tout était prêt pour la transhumance des Bourispois vers leur Cabane des sommets ce samedi 18 août. Zeus lui-même lui ayant remis la clef de la Cabane, notre héros d'endurance  a pu constater que, oui, on franchissait facilement le fleuve Neste au droit de la Cabane, que oui, il y avait bancs et table en bois, que oui vers 11 heures l'herbe verte et sèche offrait un doux coussin à son postérieur délicat, que oui, l'endroit était bien toujours de ces beautés qui n'appartiennent qu'aux hommes bénis des dieux, que oui, le café offert par l'hospice voisin était un vrai nectar. Hélios, propriétaire des boeufs sacrés, lui promit d'illuminer samedi l'endroit de sa chaude lumière. Alors, se tournant vers ses deux disciples, notre héros déclara: "les Dieux sont avec nous, mais il faudra quand même apporter des bottes".
Puis il rentra pour porter la grande nouvelle au village. Et chacun de l'applaudir et de se préparer pour rejoindre la Cabane le samedi 18 août. Rendez vous à 10 heures à l'Agora.
1-Merci à Homère pour sa contribution.

1 commentaire:

bernard caillet a dit…

Nos trois valeureux compagnons ont-ils rencontré Philoetios, le berger d'Ulysse... ? peut-être ont-ils aperçu Jean Fo à la recherche de ses brebis !