Maurice CUQUEL : la boxe birmane



« Maurice Cuquel exerce son regard témoin sur le monde et les pays qu’il parcourt, bien campé sur ses deux pieds dans la réalité du terrain. Au fil de ses voyages, ses reportages sont devenus l’expression mesurée d’un témoin honnête et passionné de l’action. Ni juge, ni arbitre, juste témoin de passage…
Il est membre de Reporters sans frontières, organisation se donnant pour objectif de défendre la liberté de la presse et la protection des sources journalistiques. Après une longue expérience des reportages sportifs locaux, il est parti pour une aventure humaine, celle d’écrire en images des  rencontres faites dans divers pays d’Europe, d’Afrique, d’Asie, ou d’Amérique, tel un véritable  globe-trotter balayant son regard géopolitique sur le monde. Depuis 1995, il a réalisé pas moins de 26 voyages. ». 

Journal du Gers, Christine Couderc




EXPOSITION JDR BOURISP 2018: la boxe birmane

« Quand on vit dans la partie faible du peuple, dans sa moitié pauvre qui, en Birmanie, fait plus que la moitié du peuple, la boxe et sa mythologie de la force, de la souffrance, de la volonté et du pouvoir de vaincre, peut agir comme un baume d’espoir. Ici, comme ce le fut en Europe ou en Amérique avant  qu’une loi n’impose le port des gants, la boxe n’est pas qu’un sport spectacle. C’est aussi un art conjuratoire. »
Daniel Adoue, journaliste

http://www.reportagephoto-cuquelm.net

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire