Georges BARTOLI : le Sahara Occidental, 24 ans sans guerre ni paix


Ses chemins partent de Matemale,ce petit bout de France situé à 1500 mètres d'altitude dans les  Pyrénées Catalanes près de Perpignan, à deux pas de  la Méditerranée  .
Il y passe toujours beaucoup de temps, celui qu’il ne passe pas à arpenter les lieux et les pays où  les  femmes et les hommes travaillent, quand ils ont du travail, les endroits où ils résistent à  diverses  formes d’oppression,  économique,  politique ou militaire, les lieux où ils tentent de construire d’autres vies ! Après quelques (riches..) années passées dans la presse quotidienne régionale (Midi-Libre, L’Indépendant..) il a réorienté son activité vers le monde du travail et les problèmes de société en France et à l’étranger. Il a beaucoup collaboré alors avec le journal l’Humanité, l‘AFP et REA jusqu’en 1998 , puis avec Reuters et Maxppp.  Aujourd’hui,  il est devenu totalement  indépendant  dans le choix et la production de ses sujets qui sont diffusés sur le site Divergence-images.com.
Altermondialisation, monde du travail, social, économie, monde paysan, Palestine, Vénézuéla forment l’essentiel de son travail.




EXPOSITION JDR BOURISP 2018: le Sahara Occidental, 24 ans sans guerre ni paix



80% du territoire  du Sahara occidental est occupé par le Maroc. Illégalement  ! Dans la partie qui
lui reste après le cessez le feu de 1991, le Front Polisario essaie de maintenir un état viable en attendant (depuis 1992..) le référendum d'autodétermination promis par l'ONU et sans cesse reporté par les Marocains. La vie dans les camps saharaouis de Tindouf s'organise dans les sables de l'oubli  ou la communauté  internationale  voudrait enfouir la courage  de la Republique Arabe Sarahouie Démocratique.


http://www.gbartoli.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire